Chapelle Notre-Dame de Spéluque

à Ampus











        Au Nord-Ouest du village d'Ampus se tient la chapelle Notre-Dame-de-Spéluque.

        L'Histoire dit qu'en 972 saint Mayeul, abbé de Cluny, revenait d'Italie lorsqu'il fut attaqué par les Sarrazins et fait prisonnier. Après sa libération contre rançon, les chrétiens prirent leur revanche et battirent les musulmans près d'Ampus. Pour remercier le Ciel de cette victoire, ils construisirent une première chapelle.

        Celle-ci fut bientôt agrandie et dédiée à la Vierge Marie. Plus tard, comme elle s'avérait encore trop petite on lui en adjoignit une autre, dans un appareillage différent. En 1090, le monument fut donné au monastère cistercien de Saint-Honorat-de-Lérins, et fut occupé par quelques moines qui en furent les propriétaires jusqu'à la Révolution. Au cours du temps, l'ensemble fut
aussi appelé Notre-Dame-du-Plan, d'où l'appellation actuelle semble provenir. Le clocher et l'ermitage ont été rebâtis au XIXème siècle lors d'une restauration. La chapelle Notre-Dame-de-Spéluque est aujourd'hui classée monument historique.

        L'édifice possède une
nef constituée de trois travées. L'abside est en "cul-de-four", c'est-à-dire en forme de demi-coupole. La sacristie donne accès aux restes de la première chapelle du Xème siècle. En outre, on peut admirer un très bel autel du XIème siècle, reposant sur des colonnes torsadées, ainsi qu'une statue polychrome de la Vierge.

        La messe y est célébrée plusieurs fois par an. Le 8 septembre,
les villageois célèbrent la fête annuelle du Plan près de cette chapelle, lors d'une procession suivie d'un repas champêtre avec grillades. La fête du 8 septembre commémore la Nativité de la Vierge Marie.






(Cliché : J-J. Rikly. Source doc.: R. Bailly, "Chapelles de Provence. Origines, architecture, croyances", Ed. Horvath, Le Coteau 1988 ; http://pagesperso-orange.fr/forum-julii/x-SARRASINS.htm ; http://villageampus83.blog.lemonde.fr/?name=2006_09_notredame_de_sp)

  

  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil