Chapelle Saint-Roch

à Brantes

  


       Brantes est un hameau de l'étroite vallée du Toulourenc qui longe la face nord du mont Ventoux. Sur la longue route est-ouest (D40) qui court au-dessus de la rivière, au niveau de la bifurcation vers le village et d'un coude vers la droite, on aperçoit le sommet d'une croix en fer forgé qui fait office de clocher coiffant une chapelle cachée. Un discret chemin de terre descend sur cent mètres et passe devant la chapelle Saint-Roch.










       Elle est constituée de deux parties séparées par une grille : d'abord un simple porche, et ensuite un choeur et une abside en cul-de-four. Celle-ci intègre un simple autel de pierre fait d'une dalle posée sur une colonne, devant une niche contenant la statue de saint Roch. L'ensemble formé par les pierres se détachant sur les murs blancs donne une atmosphère pleine de douceur et de tranquillité.
















       Les informations disponibles sur cet édifice semblent se limiter à quelques mots latins gravés sur la pierre votive intégrée à la façade : "Ad gloriam Dei et honorem sancti Rochi. 1709", c'est-à-dire : "A la gloire de Dieu et en l'honneur de saint Roch. 1709".

       Saint Roch est le saint patron de Brantes. Nous savons aussi que la chapelle a été restaurée avec le concours du Conseil Général de Vaucluse. A l'occasion des journées du patrimoine de septembre 2009, l'artisan-maçon Thierry Thibaud est intervenu pour retracer l'histoire de cette chapelle. Sa remise en état a permis de faire revivre les processions annuelles du 15 août entre le village et la chapelle.
















(Sources doc.: plaque votive ; http://www.carpentras-ventoux.com/media/fck/file/
Journ%C3%83%C2%A9es%20Europ%C3%83%C2%A9ennes%20du%20Patrimoine%202009.pdf).




Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil