Chapelle de l'ermitage

à Cucuron



 
        A l'extrémité d'une colline qui touche le flanc sud du massif du Luberon, dans un cadre enchanteur entouré d'une végétation variée, une chapelle domine la vallée d'Aigues. Portant également le nom de Notre-Dame-de-Beauvoir, elle comporte sur son côté est une partie habitable qui justifie le terme d'ermitage.










        Cité à partir de 1292 dans un document testamentaire, cet édifice fut d'abord un lieu de pèlerinage paroissial. De la chapelle d'origine il ne reste que l'abside en cul-de-four. En 1602, une confrérie l'occupa et y construisit un clocher, puis un ermitage en 1613, puis une nouvelle nef en 1614. Le lieu fut habité jusqu'à la Révolution ; après celle-ci il devint une propriété de la commune. La chapelle fut restaurée plus tard, en 1957, ainsi que dans les années 1970. Depuis 1988, le Centre Culturel Cucuron-Vaugines prend soin de ce patrimoine afin de le préserver et de le faire vivre. Des manifestations telles que des concerts et des rencontres y sont aujourd'hui organisées.










        A l'intérieur de la chapelle, le mur d'extrémité du choeur est recouvert de restes de peintures murales. Derrière l'autel et sous la statue de Marie, est entreposé un curieux ex-voto, constitué par une silhouette de navire en tôle de fer. A droite dans une niche, est déposée une statuette naïve de Vierge à l'Enfant.














        
(source doc.: www.cccv.org)



Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil