Chapelle et ermitage Saint-Pancrace 

à Grambois

 







        C'est à l'extrémité d'un chemin, quittant la petite route de Vitrolles D33 passant près du château de Pradine, que l'on trouve en pleine nature cet intéressant ermitage, bordant un cimetière privé. Ce sanctuaire sert quelquefois à accueillir des retraites, dans son cadre isolé admirable et hors du temps. Il possède un dortoir qui permet d'héberger les retraitants.






        La partie la plus ancienne est la chapelle médiévale, bâtie au XIVème siècle. L'ermitage, plus récent, lui fut ajouté au XVIIème siècle, et servit d'habitat jusqu'à la Révolution. En 1793, la chapelle fut vendue comme bien national. Vingt ans plus tard, l'ermitage devint propriété d'un riche négociant marseillais, Joseph Bonnin. C'est lui qui établit le cimetière privé où se dresse, derrière une haie de cyprès, une curieuse et imposante tombe en forme de pyramide. A l'exception de la seule chapelle, le site appartient au château de Pradine que possède la famille D'Ivernois. Dans les années 1970-1990, en accord avec les propriétaires, l'ermitage a été géré par une petite communauté franciscaine alors présente à Grambois.

        De belles fresques de style moderne sont visibles sous le porche de l'ermitage, qui date du XVIIIème siècle. Ces peintures sont dues à trois artistes : Girieud, Lombard et Dufrenoy. Protégées par une grille, elles représentent des scènes classiques de la vie du Christ, en l'occurence la Nativité et un miracle ou un prêche.








        Pancrace est le nom du saint protecteur de Grambois. Neveu de Saint Denis, il mourut martyr en 304 à l'âge de 14 ans, sous l'empereur Dioclétien, et fut enterré à Rome. Vénéré par les agriculteurs, il est supposé avoir protégé le village qui n'a pas été touché par la terrible épidémie de peste de 1720.






(Clichés : J-P. Banet. Sources doc. : www.grambois-provence.com ; www.guide-paca.com ; R. Bailly, "Chapelles de Provence : origines, architecture, croyances", éd. Horvath, Le Coteau 1988).


Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil