Chapelle Notre-Dame-de-Bois-Vert

à La Fare-en-Champsaur

   

      

        Au-dessus du village de la Fare, au pied de l'impressionnant pic de Gleize, les pentes sont très verdoyantes, recouvertes d'une forêt de mélèzes respirant la fraîcheur. Sur un petit plateau offrant une vue magnifique sur la vallée du Champsaur, ce sanctuaire compte parmi les plus importants de la région.




 


        La chapelle est dédiée à Notre Dame de "Bois Vert", ou "Beauvert", ou "Beauvoir". Elle est entourée d'un important cimetière soigneusement entretenu. Des fouilles ont révélé une occupation du site dès l'Antiquité. D'origine très ancienne, la construction de la chapelle remonterait au VIIème siècle. L'intérieur porte encore des restes de vieilles peintures murales. Détruite en 1575 par les armées du connétable Lesdiguières, elle fut reconstruite au XVIIème siècle. Plusieurs restaurations ont été effectuées, dont la plus importante en 1925 grâce aux dons d'Antoine Taix, un habitant du Champsaur ayant fait fortune en Californie. Elle a été remise en état pour la dernière fois en 1986. Ce sanctuaire fait l'objet d'un pélerinage le dimanche qui suit le 15 août.







        Autour de l'édifice et du cimetière, ont été bâtis deux cénotaphes construits par Antoine Taix en mémoire de sa famille. Dans la forêt et à quelques dizaines de mètres, coule une source dite de saint Clair, surmontée d'une statue. La tradition veut que le saint soit venu ici, et ait fait couler cette source miraculeuse. Le fait est que de très nombreux témoignages écrits attribuent à son eau des vertus curatives, et même miraculeuses, pour les maladies des yeux.














(Sources doc.: panneau d'information implanté sur place ; http://www.champsaur-valgaudemar.com/sources/patrimoine/religion.asp ; http://www.route-napoleon.com/map/05/fare/pat/ ; http://www.alpes-guide.com/Sources/Patrimoine/fiche2.asp?psite=124).


Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil