Chapelle Notre-Dame-du-Beausset-Vieux

au Beausset

 








        A dix kilomètres au Nord-Ouest de Toulon, le village du Beausset est implanté dans une large plaine, au pied d'une colline appelée le Beausset-Vieux et sur laquelle se trouvait l'ancienne agglomération.

       Ses origines remontent au Xème siècle, lorsque les vicomtes de Marseille établirent sur ce sommet un village et un château de bois. En 977, la seigneurie revint à l'évêque de Marseille Pons Ier. L'un des successeurs, l'évêque Geoffroy, fit bâtir en 1164 un château de pierres entouré de trois enceintes. C'est de cette époque que date la chapelle, qui servit d'église paroissiale jusqu'à l'abandon du village. En 1506, les villageois furent autorisés à se réinstaller dans la vallée, et en 1615 ils démolirent le château.











       La chapelle resta debout et continua à accueillir les pélerinages locaux. Elle fut vendue sous la Révolution, mais rachetée en 1804 par le chanoine Beuf, curé du Beausset. En 1961, le père Lucien Baud encouragea la fondation d'une association de sauvegarde, les "Travailleurs du Beausset-Vieux", qui conduisit un important chantier de restauration.

        Le sanctuaire proprement dit occupe la partie de droite du long édifice, et comprend une magnifique nef voûtée en trois travées. Il se termine par une abside en cul-de-four, contenant un autel constitué de trois meules de moulin et une statue de Notre Dame en bois doré. D'autres statues représentent le Christ en croix, saint Joseph et sainte Marie-Madeleine.










        Un couloir voûté parallèle à la nef sert de galerie d'exposition, où est présentée une belle collection de tableaux votifs commémorant des miracles attribués à l'intervention de Notre Dame.

















       Dans la partie ouest de l'édifice était installé un ancien ermitage, devenu aujourd'hui un bureau d'accueil avec un dortoir à l'étage. Entre la chapelle et le bureau d'accueil, un escalier monte vers une agréable petite cour donnant accès à ce qui reste de l'ancienne tour de guet. A l'intérieur de celle-ci, une belle crêche provençale très soignée est présentée en toutes saisons.

       Les abords extérieurs de l'édifice sont aménagés en terrasses, où sont implantés une grande croix de mission, une table d'orientation et un cadran solaire réalisé avec une meule de pressoir à huile. Depuis la vallée, un chemin ascendant est bordé par une exceptionnelle série d'oratoires. L'ensemble de la commune en compte cinquante-deux, dispersés sur tout le territoire. Ce patrimoine a été restauré avec la participation des collectivités locales, dont le département, la mairie et le collège du Beausset.

       Une nouvelle association fondée en 2000, les "Amis du Beausset-Vieux", entretient la chapelle et y tient une permanence d'accueil tous les après-midi. Le site a été inscrit aux Monuments Historiques en 1970, et plusieurs de ses objets mobiliers sont aujourd'hui classés.
















(Cliché de la façade : J.P. Banet. Sources doc.: "Notre-Dame du Beausset-Vieux. Son histoire, des origines à nos jours", Cahier du Patrimoine Ouest Varois n°9, Eds. du Foyer Pierre Singal, Sanary-sur-Mer 2010 ; "Sentier botanique et patrimonial. Le Chemin des Oratoires - Le Beausset-Vieux". Dépliant réalisé par les élèves du collège Jean Giono du Beausset, 1998).


Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil