Chapelle des Pénitents blancs

aux Baux-de-Provence






       Le célèbre village des Baux-de-Provence, dans les Alpilles, possède sur la place de son église et en bordure du vallon de la Fontaine, aux parois calcaire abruptes, une chapelle dédiée aux pénitents blancs.

       Construite au milieu du XVIIème siècle par la confrérie qui porte ce nom, et dont la vocation était de prodiguer des soins médicaux aux victimes de maladies, elle recevait dans sa crypte les corps des membres décédés de la confrérie.





        Peu à peu tombée en ruines, la chapelle a été reconstruite en 1937 par la "Maintenance des confréries de pénitents de langue d'Oc", puis encore restaurée par la municipalité. Son fronton est sculpté d'une image du Sacré-Coeur de Jésus, entouré de deux personnages agenouillés et au-dessus d'une inscription latine : "In nomine Jesu omne genus flectatur" c'est-à-dire : "Au nom de Jesus tout genou doit se plier".

        En 1937, cette chapelle fut dédiée à Sainte Estelle, protectrice des pénitents des Baux et du Félibrige. Au sol se trouve une inscription en provençal, gravée par la Maintenance des confréries de pénitents en langue d'Oc.





        Mais l'intérêt principal de l'édifice réside dans sa décoration intérieure : en 1974, le peintre Yves Brahier a recouvert ses parois de fresques magnifiques. Le thème en est les traditions liées à la crêche. De part et d'autre d'un Christ en majesté trônant derrière l'autel, on reconnaît des scènes de Noël peintes dans un décor provençal.

        Les scènes représentent essentiellement la Nativité et l'Annonce aux bergers, placés dans des paysages typiques de la géographie locale : les Alpilles et le Val d'Enfer. Non loin de la chapelle est implanté le musée du peintre Yves Brahier, dans l'hôtel de Porcelet.



 


 
 









(Sources doc.: panneaux explicatifs implantés sur l'édifice ; http://www.frequence-sud.fr/loc-1904-chapelle_des_penitents_blancs_les_baux_de_provence.html).

  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil