Chapelle Saint-Ours 

aux Thuiles






        A la sortie du village des Thuiles, sur la route de Barcelonnette, on peut prendre à droite un chemin vers les Chapeliers. Après le pont sur l'Ubaye et dans la direction de Pra-Loup, le premier embranchement sur la droite donne accès au hameau des Guérins où siège la chapelle Saint-Ours.







        Avec son clocher en forme d'échelle de bois traversant sa couverture de bardeaux, avec sa façade ouverte en demi-cercle par une baie grillagée, avec son toît projeté vers l'avant, elle ne paye pas de mine sur sa pente herbeuse. L'intérieur visible à travers les barreaux offre un élégant assemblage comprenant un retable rustique décoré de fleurs.

        Loin d'être oubliée des riverains, elle est utilisée pour célébrer la messe occasionnellement, comme ce fut le cas le samedi 5 juillet 2008 à 17 heures. Les chaises pliées à l'extérieur ont sans doute servi à cette occasion.










      
        Au VIIIème siècle, saint Ours d'Aoste était un pélerin écossais qui se rendit à Rome. S'étant arrêté dans la vallée de Barcelonnette, il évangélisa ses habitants et combattit l'arianisme. Devenu ermite à Meyronnes, il fonda ensuite un monastère en Val-d'Aoste. Ordonné prêtre puis nommé chanoine, il défendit l'Eglise contre la vague iconoclaste qui sévissait alors dans les Alpes. Saint Ours était réputé pour sa douceur. On dit que les oiseaux venaient manger dans ses mains.





(Clichés : J.-P Banet. Sources doc.: affiche fixée sur la porte ; http://www.forum-orthodoxe.com/fev0.php).


  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil