Chapelle Saint-Philippe

à Mirabeau (04)










        La cime des Usclats domine la partie terminale de vallée de la Bléone qui arrose la préfecture de Digne. Ce sommet portait autrefois un premier village dont il ne reste que de rares vestiges, plus une chapelle ancestrale maintenue en parfait état : la chapelle Saint-Philippe, ancienne église paroissiale.










        Sa construction remonte au XIème siècle, au temps où le village était installé sur la colline Saint-Philippe. Du bâtiment original il ne reste que l'arc triomphal et l'abside en cul-de four. Il fut endommagé lors des guerres de religion, mais fut reconstruit et à nouveau béni en 1721 par le curé Michel Alphand. Dès lors des pélerinages furent organisés tous les 1er mai et 6 octobre. Une "fête du roi" y fut même instituée sous le règne de Louis-Philippe. En 1838, une subvention fut même demandée au monarque pour financer les réparations de la chapelle, en échange des prières des habitants ! Ceux-ci obtinrent satisfaction en recevant de l'Etat une aide de 150 francs qui leur permit d'accomplir les travaux nécessaires.

        Régulièrement entretenue, la chapelle a bénéficié d'une restauration de son clocher en 1991 et de celle de la totalité de sa toiture en 2007. Aujourd'hui, chaque 1er mai le buste de l'apôtre Philippe est porté en procession jusqu'au sanctuaire où est célébrée une messe.


 










(Clichés : Yves Provence. Sources doc.: plaque explicative fixée sur l'édifice ; http://www.mirabeau-lez-digne.fr/histoire/st-philippe.shtml ; http://www.archeoprovence.com/archeo/index.php?option=com_content&view=article&id=224%3Amirabeau&catid=56&Itemid=72 ; http://archipretrebleone.free.fr/evenements/10-05-01-mirabeau-st-philippe/slides/P5010046.html).



  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil