Chapelle du Moulin

 à Saint-Jean-Saint-Nicolas





          Sur le territoire de cette commune, le village de Pont-du-Fossé est implanté au bord de la rivière Drac, à la sortie de la vallée de Champoléon. Dans le village, une grande place un peu à l'écart du centre animé donne accès au musée du Moulin. Derrière le musée se trouve une minuscule chapelle, discrètement adossée à un corps de ferme.









        L'entrée de cet édifice est surmontée d'une date de construction gravée sur son linteau : 1814. L'intérieur, maintenu en parfait état, présente une peinture murale couvrant les murs et la voûte et qui représente des étoiles et des fleurs de lys, symboles épiscopaux. La chapelle contient également des objets religieux classiques : autel, statues, tableaux, fleurs.




 



         
        En 1801, le Concordat signé par Bonaparte avec le pape n'a pas convaincu la totalité des catholiques français. Certains groupes de pratiquants ne reconnaissent que l'autorité du pape et se considèrent comme la véritable Eglise. Dans le Champsaur, ils sont surnommés les "Patarons". Ce sont eux qui construisent cette chapelle qu'ils utilisent comme lieu de culte. Le mouvement s'est maintenu localement jusqu'au décès de son dernier membre, en 1974.

         Dédié à la Vierge Marie, ce petit sanctuaire a été restauré en 1998. Un cahier déposé devant la fenêtre recueille les intentions de prière des visiteurs.

 






  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil