Chapelle Saint-Véran

à Orgon

  

 

 



        Bien qu'en partie démolie, cette chapelle n'en présente pas moins un intérêt architectural certain. On la rejoint en prenant à partir du hameau de Plan-d'Orgon la route D99 en direction de Cavaillon, que l'on quitte rapidement pour s'engager à gauche sur un chemin vicinal.

          Bâtie sur un terrain privé où ont été trouvées des traces de thermes gallo-romains (fragments de statues, monnaies et restes de sépultures), la chapelle daterait du Xème ou du XIème siècle. Un bâtiment agricole lui est accolé. Il ne reste de la chapelle que l'abside et la première travée de nef, mais la partie encore existante présente de nombreux motifs sculptés avec grand soin : frises, entrelacs, rosaces, palmettes, rinceaux. Ce bâtiment est classé monument historique depuis 1921.







        Le saint Véran dont il porte le nom fut évêque de Cavaillon au VIème siècle. Il opéra des miracles de guérison, construisit la première cathédrale de Cavaillon, siégea au concile de Macon en 585, fut chargé par le roi Gontran d'enquêter sur l'assassinat de l'archevêque de Rouen, baptisa Thierry, fils du roi Childebert II, et participa à la pacification de l'abbaye Sainte-Croix de Poitiers. Ses reliques sont conservées à Cavaillon.



 






(Clichés : S. Panarotto. Sources doc.: S. Panarotto ; G. Barruol et J-M. Rouquette, "Itinéraires romans en Provence", Zodiaque, La-Pierre-qui-Vire 1992 ; http://www.culture.gouv.fr/documentation/merimee/accueil.htm ; http://catholique-avignon.cef.fr/saint-bien/st-veran.htm).



  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil