Chapelle Saint-Laurent-de-Cabardel

à Pélissanne

   






        La chapelle Saint-Laurent-de-Cabardel s'élève parmi les champs, les bois et les vignes, au sud de Pélissanne, entre les routes de Saint-Jean (D68) et de Lançon (D15). Elle est située en bordure d'une voie antique dont on voit nettement des traces d'ornières creusées dans le rocher lorsqu'il affleure du chemin.

        De style roman provençal à nef unique, elle date du  XIe siècle mais a été fortement remaniée au XVIIe. A l'arrière, on voit nettement dans le mur et sur le sol la trace d'une abside semi-circulaire disparue.





        Elle est construite sur un site antique. Des fouilles ont révélé les vestiges d'une villa gallo-romaine et d'une église du Ve siècle avec sa nécropole. Au  XVIème siècle, elle s'entoure d'un prieuré qui est abandonné lors de la Révolution Française. L'édifice devient ensuite une poterie, puis une ferme au XIXème siècle. L'ensemble retrouve sa vocation de prieuré au début du XXe, puis est une nouvelle fois abandonné. Les bâtiments tombent en ruines et la chapelle sert de grange. Restauré à la fin du XXe siècle, le petit sanctuaire est enfin classé Monument historique en 1983.










        Rappelons aussi que la grande route romaine, la via Aurelia, qui venait de Rome par la côte pour rejoindre, au niveau du Rhône, la via Domitia qui filait vers l'Espagne, passait quelques kilomètres au Sud de Pélissanne. Nous voyons ici des traces d'ornières de charrois, gravées dans le roc, sur une voie antique secondaire.











(Texte et clichés : S Panarotto. Autre source doc.: http://www.ot-massifdescostes.com/sites_monuments2.htm).



  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil