Chapelle du Saint-Pilon

à Plan-d'Aups-Sainte-Baume

 



 


        L'un des sommets qui jalonne la chaîne montagneuse de la Sainte-Baume, le Saint-Pilon, fait saillie et surmonte une falaise abrupte dans laquelle s'abrite un haut-lieu du christianisme : la grotte où Sainte Marie-Madeleine passa les dernières années de sa vie.

        En Palestine, les tout premiers chrétiens furent persécutés dès le Ier siècle. Selon une fameuse tradition, un groupe d'entre eux furent condamnés à être abandonnés en Méditerranée, sur une barque sans voile ni rames. Parmi eux se trouvait Sainte Marie-Madeleine. Cette frêle embarcation, laissée à la dérive au gré du vent, aurait finalement accosté en Provence sans encombres.

        Ce fut le tout premier contact du christianisme avec Gaule romaine, inaugurant une extraordinaire expansion. Marie-Madeleine aurait prêché le christianisme à Marseille, avant de se retirer dans une grotte du massif de la Sainte-Baume.




 
 



        Une légende moins connue dit que depuis la grotte, des anges élevaient la sainte quotidiennement jusqu'au sommet de la montagne pour qu'elle y prie. Un pilier, ou pilon, y fut construit en 1463 pour marquer l'emplacement. Il servit de socle à une statue de la sainte. En 1618, on construisit une chapelle sur ce lieu précis. De forme cubique et munie d'un auvent, cette chapelle existe toujours, maintenue en bon état grâce à des restaurations opérées en 1795 et en 1835.











  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil