Eglise Saint-Jean-Baptiste

à Redortiers (le Contadour)





      

         


        La commune de Redortiers doit son nom à un ancien village aujourd'hui en ruine, mais dont la vie s'est déplacée vers le hameau du Contadour, cinq kilomètres plus au Nord. Cette région est typique pour ses constructions faites en pierres sèches, non scellées. Après avoir dépassé le Contadour, on atteint l'église Saint-Jean-Baptiste campée à gauche au bord de la route.

        Accolé à son cimetière, l'édifice daterait de 1726. Mais plus que pour son église, le Contadour mérite le déplacement pour ses paysages vallonnés marqués par la pratique ancestrale de l'élevage ovin. Sur cette commune, les fermes et les bergeries faites avec la technique des pierres sèches se remarquent par leur charme rustique : bergerie des Fraches, jas des Agneaux, jas des Terres du Roux.










       En 1935, l'écrivain manosquin Jean Giono acheta une maison ruinée au Contadour et la reconstruit avec quelques amis. Leurs séjours furent l'occasion de philosopher et donnèrent naissance aux "Rencontres du Contadour" qui eurent lieu jusqu'en 1939. La beauté du site nourrit la création littéraire et la réflexion sur le pacifisme, jusqu'à ce que la déclaration de guerre de 1939 mette fin aux désillusions.

       Le hameau longtemps laissé à l'abandon est en cours de restauration grâce à l'association APAIRE, association pour la participation et l'action régionales.







 

 













Accueil Liste des chapelles Carte régionale Contact Lien