Chapelle Saint-Jean-de-Solférino

à Rougiers



 

 

        Cet édifice est implanté au milieu des ruines de l'ancien village de Rougiers. L'ensemble est juché sur un plateau au bord de la falaise, surplombant le village actuel de Rougiers et la plaine de Saint-Maximin. L'ancien village date du Moyen-Age, et une imposante enceinte fortifiée l'entoure du côté du plateau. On reconnaît encore trois tours rondes de l'enceinte. Construit au Xe siècle, le vieux village fut abandonné au XVe.

 

 

 

 

 

 

 

        L'église, quant à elle, a été rebâtie en 1860 ; elle fut relevée par les habitants pour célébrer le passage dans leur région de l'empereur Napoléon III, qui revenait vainqueur de Solférino en Italie où il avait battu l'armée autrichienne.

    La chapelle fait face à la vallée et c'est le seul bâtiment encore entier. Le site archéologique a fait récemment l'objet d'une première restauration. Outre l'église elle-même, le cadre naturel et géographique où sont situés ces vestiges font de tout l'ensemble un lieu splendide.









(Clichés façade et intérieur : J.-P. Banet. Source doc.: J. Alor-Treboutte et A. Lucchesi : "Randonnées pédestres dans le massif de la Sainte-Baume". Edisud, Aix-en-Provence 2002).


  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil