Eglise Sainte-Marthe du Haut-Chardavon

à Seyne-les-Alpes

   





       A l'ouest de Seyne-les-Alpes, au pied du massif de la Tête Grosse sont lotis deux hameaux, le Haut et le Bas-Chardavon. Il faut traverser le torrent de la Blanche pour les atteindre. Au bord de la route qui fait un angle dans le hameau du Haut-Chardavon, une chapelle entièrement crépie contient un mobilier assez intéressant.







        Nous savons que la partie la plus ancienne de cette église date du XIème siècle, et qu'elle était entourée d'un couvent.

        Son mobilier comprend aujourd'hui un étonnant retable baroque à colonnes en noyer sculpté, fruit d'un beau travail d'ébénisterie. Plus précisément, il s'agit d'un tabernacle surmonté d'un baldaquin formé de six colonnes supportant un entablement. Il est bâti sur un maître-autel très travaillé, l'ensemble datant du XVIème ou du XVIIème siècle. Tout autour de lui se tiennent plusieurs statues, représentant Jésus, Marie et plusieurs saints. A droite de la porte d'entrée a été conservé un beau confessionnal. Le tout est en parfait état, témoignant du soin qu'apportent les habitants pour son entretien. Ce mobilier proviendrait de l'ancien couvent des Trinitaires de Seyne, et aurait été placé ici par sécurité au moment de la Révolution. L'autel est classé Monument historique à titre d'objet depuis 1908.









 
(Clichés : J.-P. Banet. Sources doc.: P. Verlinden, "La Provence chrétienne", Editions les Sept Collines, Marseille 2005 ; http://www.vaucluse-visites-virtuelles.com/glvirtualbluepopouts/la-seyne-les-alpes.html ; http://www.quid.fr/communes.html?mode=detail&id=27563&req=seyne&style=fiche ; http://www.culture.gouv.fr/documentation/memoire/LISTES/bases/france-dpt.htm).



  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil