Chapelle Saint-Laurent

à Sillans-la-Cascade





         Au Nord-Est de Cotignac et à l'Ouest de Salernes, le charmant village de Sillans-la-Cascade est blotti près des rives de la Bresque, qui fait une chute spectaculaire de quarante mètres en aval de l'agglomération. A partir du parking implanté au Sud-Ouest de Sillans, un sentier monte à travers bois dans la colline sur le sommet de laquelle siège cette simple chapelle. Non loin de là émerge un rocher qui offre un beau panorama sur le village et la vallée de la Bresque.






        Bâtie en 1858, la chapelle Saint-Laurent a été vandalisée au fil du temps, mais elle fut restaurée en 2004 lors d'un chantier de jeunes bénévoles venus de plusieurs pays. Une nouvelle cloche fut réalisée par M. Inquimbert, fondeur à Carcès, et posée à cette occasion.

        A prioximité de l'édifice repose une antique et lourde pierre taillée, qui n'est autre qu'un contrepoids de pressoir à huile provenant de la villa gallo-romaine du Bastidon. D'après la légende, saint Laurent aurait poussé cette pierre du haut de la colline pour écraser une troupe ennemie qui assaillait le village. On voit d'ailleurs encore les empreintes de ses doigts et de sa tête !

        Plus sérieusement, saint Laurent est connu pour avoir vécu au moment des persécutions. Ayant distribué aux pauvres les trésors de l'Eglise pour éviter qu'ils ne tombent aux mains des païens, il fut condamné par le préfet de Rome à être grillé sur un feu de braises.





(Clichés : Yves Provence. Sources doc.: http://www.sillans-la-cascade.com/la_chapelle.html ; http://bellesjambes2.free.fr/ListeDetailRubrique.php?id_rubrique=124).


  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil