Chapelle Notre-Dame-de-Pitié

à Simiane-la-Rotonde










        Accroché sur la pente sud-est du plateau d'Albion, le village de Simiane est célèbre pour le monumental donjon circulaire qui lui a donné son nom. Si l'on emprunte, en face de ladite rotonde, un chemin goudronné et ascendant qui suit une crête jusqu'au lieu-dit des Moulins, on passe devant un bâtiment ruiné auquel est accollée une chapelle nommée Notre-Dame-de-Pitié.









        Que dire de particulier à propos de cet édifice ? Que la date de 1635 est gravée sur son linteau, mais qu'il s'agit seulement d'une réparation car les archives suggèrent une plus grande ancienneté. En effet, elle est d'abord décrite dans un texte de 1859 comme étant située hors des murs et dans le quartier des Moulins. Un inventaire de 1906 précise ensuite que la chapelle a été construite par la famille Pélissier des Granges, et que celle-ci y avait établi sa sépulture. Enfin, un autre document mentionne un vieux texte de l'abbé Corriol, qui fournit un acte notarié daté de 1573 et qui estime qu'elle remonte au XVIe siècle.

        Il y eut effectivement un Jean Pélissier, né vers 1566 à Simiane et mort en 1628, qui fut évêque d'Apt de 1607 à sa mort. La chapelle a donc pu appartenir à sa famille.




   




        On ignore la fonction des restes du bâtiment attenant, mais l'une des pierres des montants de sa porte d'entrée est taillée en courbe, indiquant le rémploi d'une ancienne porte en arcade.

        Plus loin sur le chemin se dressent encore trois moulins à vent, dont deux sont en ruines et le troisième, sur terrain privé, est entièrement restauré.
















Accueil
Liste des chapelles Carte régionale Contact Liens