Chapelle Notre-Dame-de-la-Pépiole

à Six-Fours-les-plages








        Cette chapelle passe pour être l'une des plus anciennes d'Europe.

        Au Sud-Ouest de Toulon, la vaste commune de Six-Fours-les-Plages occupe une large presqu'île qui sépare la rade de Toulon de la baie de Sanary-sur-Mer. A peu près à mi-distance entre les deux, un long chemin accessible à partir de la route D63 conduit à un petit parking dédié au domaine de Notre-Dame-de-la-Pépiole.








        A l'origine, une activité grecque ou romaine a dû exister sur ce site car on a trouvé des traces d'occupation datant de cette époque. Puis ce furent des moines de l'abbaye marseillaise de Saint-Victor qui s'installèrent probablement sur le site au VIème siècle. Le lieu s'identifie sans doute à l'ancien prieuré de Sancta Maria de Sexti Furni, ou Sainte-Marie de Six-Fours. Du premier édifice il ne reste presque rien ; la chapelle fut rebâtie au VIIIème siècle, puis au XIème et au XIIème. Certaines de ses caractéristiques évoquent les vieilles chapelles syriennes du Vème siècle, influence peut-être rapportée d'Orient par saint Cassien, fondateur l'abbaye de Saint-Victor.









        Plus ou moins abandonné par la suite, le site servit de camp retranché et de forteresse, dont quelques traces archéologiques ont été retrouvées. Les ruines de l'ancien prieuré sont également apparues contre ses murs nord et ouest.

        Ce n'est qu'en 1956 que la chapelle fut à nouveau mise en valeur, sous l'impulsion du père bénédictin Paul-Célestin Charlier, qui la restaura et la rendit au culte tout en en faisant un lieu d'accueil spirituel. En 1989, elle fut confiée à une association qui continue à y assurer une vie spirituelle. Aujourd'hui encore, la messe est dite tous les jours et la chapelle est ouverte chaque après-midi.








        Son originalité architecturale tient à la présence de trois nefs et de trois absides en cul-de-four. La couleur foncée de la pierre et le peu d'ouvertures existantes produisent à l'intérieur une atmosphère particulière. La mise en place de vitraux réalisés avec des tessons de bouteilles multicolores produit une luminosité particulière. Dans l'abside nord se tient une vénérable statue de la Vierge à l'Enfant, réalisée en bois de sorbier et datant du XVIème siècle.




 





        L'édifice est inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1967. Le jardin très soigné qui l'entoure est planté d'oliviers et de cyprès, typiques du paysage régional et qui contribuent à faire de ce site un lieu magnifique et exceptionnel.












(Sources doc.: panneau d'information implanté à l'entrée du site ; http://www.diocese-frejus-toulon.com/Notre-Dame-de-Pepiole-a-Six-Fours.html ; http://var.decouverte.pagesperso-orange.fr/avisiter/pepiole.htm ; http://six-fournais.com/fichiers/jouglas/Jouglas.htm#_Toc80527843).


  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil