La Mère-Eglise de Saint-Disdier

en Dévoluy





 
        Ce monument est l'un des plus anciens et des plus intéressants du patrimoine des Hautes-Alpes.

        On y parvient en quittant la route D937 qui traverse le Dévoluy du Nord au Sud, à la hauteur de Saint-Disdier-en-Dévoluy. Une petite route gravit la colline et atteint la Mère-Eglise, bâtiment roman du XIème siècle. Cette appellation signifie "église-mère", celle qui a existé avant les autres. En effet, le document le plus ancien qui en parle date de l'an 1080, et fait état d'une donation de cet édifice faite par l'évèque de Gap au prieuré clunisien de Saint-André-les-Gap.





 




        La partie la plus ancienne est constituée par les deux absides et le mur nord-est. A l'origine, la nef était certainement couverte par une charpente de bois. Au XIIème siècle, on remplaça celle-ci par une voûte de pierre. Comme souvent dans cette situation, il fallut alors consolider les flancs des murs par des contreforts extérieurs pour tenir compte du poids supplémentaire.

        Le clocher, plus récent, date du XIIIème ou du XIVème. Sa flèche pyramidale porte des figures sculptées au-dessus de ses ouvertures, probablement une forme de signature pour les artisans de l'époque.










        L'intérieur comporte de précieuses peintures murales du XVIème siècle. Elles furent exécutées sur un support sec ; par conséquent il ne s'agit pas de fresques. Elles représentent le Jugement dernier ainsi que les quatre évangélistes. L'intérieur de l'abside en "cul-de-four" porte également des traces d'anciennes peintures murales.

        En 1663 a été construite une tribune en bois, encore debout, et portant des motifs peints à l'aide de la technique du bori, une peinture à base d'argile, et représentant des symboles tels que : fleurs, croix, soleil, lune, ange ...




















        La Mère-Eglise de Saint-Disdier a été classée monument historique en 1927. Lorsque des archéologues fouillèrent ses abords immédiats entre 1966 et 1972, ils dégagèrent des vestiges de fortifications et une nécropole antique. Aujourd'hui, l'association des Amis de Mère-Eglise organise des visites commentées et des concerts, et s'occupe de la réfection de ce monument remarquable.







  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil