Chapelle Sainte-Réparade

au Puy-Sainte-Réparade





        A mi-hauteur et sur le flanc est de la colline du Puy, sur la rive sud de la basse Durance, se trouve la chapelle Sainte-Réparade. Au sommet de la même colline, appelé "la Quiho", s'étendent les vestiges de l'ancien village.










        Sainte Réparade, ou Réparate, fut une jeune martyre vivant en Palestine au IIIe siècle. Elle fut persécutée et tuée par ordre d'un proconsul romain ; son corps fut ensuite jeté dans une barque, qui partit à la dérive en Méditerranée. On dit que le souffle des anges (le vent) la poussa jusqu'à Nice, où elle s'échoua au lieu-dit "la Baie des Anges". Sainte Réparade devint alors la sainte-patronne de Nice. Au XIe siècle, une partie de ses reliques furent transférées sur le lieu de cette chapelle qui s'appelait auparavant Saint-Maurice-du-Puy.

        La chapelle visible actuellement date du Xe siècle. Cet édifice contient une inscription mutilée du XIe siècle sur un mur latéral. L'ensemble fut restauré en 1577 puis en 1975. Deux processions avaient lieu par an, le jour de l'Ascension et le 8 octobre, fête de la sainte.












  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil