Chapelle des Fours

à Saint-Etienne-le-Laus






          Le village de Saint-Etienne-le-Laus revêt une importance particulière pour l'histoire des Hautes-Alpes. En effet, à partir de 1664, il fut le siège de plusieurs apparitions de la Vierge Marie à une bergère du village, Benoîte Rencurel. La jeune paysanne aurait vu la Mère de Dieu pour la première fois dans le vallon des Fours, c'est-à-dire précisément en ce lieu-même. Cette chapelle y sera construite quelques années plus tard.

        Benoîte Rencurel sera témoin d'apparitions de Marie pendant cinquante-trois ans. D'abord à Saint-Etienne, les apparitions auront lieu par la suite dans le hameau du Laus situé en face. Dès lors, de nombreux pèlerins afflueront de tous pays, et ce mouvement se poursuivra jusqu'à notre époque. Des guérisons miraculeuses seront enregistrées, ainsi qu'un grand nombre de conversions. Un sanctuaire sera construit au Laus, sous le nom de Notre-Dame-du-Laus. Aujourd'hui encore très fréquenté, ce centre spirituel est l'un des plus importants du Sud-Est de la France.










        Sur le lieu-dit des Fours, il existe aussi une carrière de gypse, visible quelques mètres plus loin sur le chemin. Des fours étaient utilisés pour fabriquer du plâtre, à partir du gypse que l'on traitait par cuisson. D'ailleurs, cette carrière était déjà en exploitation à l'époque de Benoîte Rencurel. Lorsque la bergère vit la "belle Dame" pour la première fois, elle lui demanda si elle était venue pour acheter du plâtre. L'inconnue, qui tenait un enfant dans ses bras, se contenta de répondre par un sourire ...










(Sources doc.: http://www.notre-dame-du-laus.com ; http://www.jesusmarie.com/index ; http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/nddulaus/)



  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil