Chapelle Saint-Etienne

à  Saint-Martin-de-Pallières

  

 

 



       En matière de vieilles pierres, la large vallée verdoyante de Rians possède un patrimoine méconnu mais remarquable. Tel est le cas du village de Saint-Martin, campé au pied d'un impressionnant château médiéval juché sur le flanc nord du plateau de Pallières. Dans la plaine qui lui fait face était jadis construit l'ancien village, dont le seul vestige semble être cette modeste chapelle.

        A l'extrémité d'un champ et cachée par un talus, elle est pratiquement invisible depuis la petite route D470, à cent mètres au Nord de son intersection avec la route principale D561 qui suit la tranquille vallée.





        Le site qu'elle occupe était habité il y a deux mille ans, car tout autour de l'édifice furent trouvés des tessons de poteries, des monnaies et des bases de murs datant de l'Antiquité. Au Moyen-Age, l'insécurité obligea les habitants à se réfugier sur la hauteur et à fonder le village actuel autour de son château du XIème siècle.

       Malgré l'ancienneté de l'occupation du site, la chapelle Saint-Etienne ne date que du XVIIème siècle. D'aspect simple et trapu, ses murs sont renforcés par de puissants contreforts latéraux. La porte est entourée d'un sobre encadrement en arc plein cintre. Devant l'entrée subsistent quelques pierres assemblées qui ont dû soutenir un auvent disparu. Avec sa simplicité naïve, cet édifice hors du temps invite le promeneur au calme et à la méditation.






       Pour mémoire, le saint nommé Etienne apparaît dans la Bible comme le premier martyr du christianisme. Il fut pris à parti et lapidé par des Juifs et des prêtres de Jérusalem, après avoir parlé en défendant la mission prophétique de Jésus (Actes des Apôtres 6, 8 - 7, 60).



     


(Sources doc.: http://www.mairie-stmartindepallieres.fr/spip.php?article3 ; http://var.decouverte.pagesperso-orange.fr/index41.htm).

 

  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil