Chapelle Sainte-Brigitte et Saint-Ignace

à Saint-Michel-de-Chaillol










        La route qui mène de Saint-Bonnet-en-Champsaur à la station de sports d'hiver Chaillol 1600, passe par un hameau appelé le Chaillolet. Dans ce hameau, la chapelle Sainte-Brigitte et Saint-Ignace est bien visible au bord de la route, orientée plein sud face à la vallée du Champsaur.
 
        L'existence d'une ancienne chapelle portant ce nom est attestée à partir de 1773. Elle a sans doute été reconstruite ou restaurée en 1847, comme l'indique la date gravée sur le linteau de la porte. On sait que vers 1950 fut construite à l'intérieur une fausse voûte en bois latté. L'enquête menée par les Monuments historiques date de 1986 ; mais depuis lors, la chapelle a fait de nouveau l'objet d'une restauration en 2003, comme l'indique l'inscription figurant aujourd'hui sur la porte.
 



 






        A l'intérieur, le mobilier a été inventorié par les Monuments historiques ; il comprend une statue de Vierge à l'Enfant, un calice et un tableau représentant sainte Brigitte et saint Ignace.

        Née en 1303, sainte Brigitte de Suède fut la mère de sainte Catherine de Suède. Elle eut des révélations célestes ; devenue veuve en 1344, elle fonda l'ordre du Saint-Sauveur. Après sa mort en 1373, elle devint la patronne de la Suède et de l'Irlande. Saint Ignace d'Antioche quant à lui, était un Syrien qui fut converti au christianisme par les apôtres. Devenu évèque d'Antioche vers 66, il sera arrêté sous l'empereur Trajan, puis conduit à Rome pour être livré aux fauves et mourir martyr vers 107.










(Source doc.: base Mérimée des Monuments historiques)




  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil