Grotte-chapelle Saint-Honorat

à Saint-Raphaël









        Cet abri aménagé est situé au Cap Roux, dans le massif de l'Esterel, non loin du hameau du Trayas entre Saint-Raphaël et Cannes.

        Saint Honorat est né à Trèves vers 380. Il vécut en ermite dans cette grotte, d'où il apercevait les îles de Lérins dans le lointain. C'est alors qu'il décida d'y fonder une abbaye, qui vit le jour vers l'an 400 dans l'île qui porte aujourd'hui son nom. L'abbaye Saint-Honorat-de-Lérins occupe une place très importante dans l'histoire religieuse et monastique de la Provence. De nombreux évêques issus du monastère de Lérins contribuèrent fortement à la christianisation de la Gaule. Son rayonnement s'étendit jusqu'aux îles britanniques. En 1869, l'abbaye passa à l'ordre cistercien. Elle est aujourd'hui tenue par une trentaine de moines, qui pratiquent l'accueil des pèlerins, la prière et l'exploitation viticole.










        La grotte Saint-Honorat fut encore habitée aux siècles suivants par saint Maxime, évêque de Vienne, par saint Hermentaire au Vème siècle, puis plus tard par les ermites Laurent Bonhomme (1640-1680), le frère Clapier des Arcs (vers 1775) et Calvy (vers 1780).












 




(Clichés : J.-P. Banet. Source doc.: plaque déposée sur place ; http://www.guide-paca.com ; http://www.abbayedelerins.com)



  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil