Chapelle Saint-Symphorien

à Vernègues







        La chapelle Saint-Symphorien est bâtie à l'Est du village de Vernègues, sur une hauteur proche du hameau de Cazan. Ce lieu offre un vaste panorama sur la large plaine visible alentour. La partie la plus ancienne du bâtiment remonte au XIIe siècle ; plus tard ont été effectués des agrandissements. Des habitations particulières sont également accolées à la chapelle  .



           



        Etymologiquement, Symphorien vient du mot grec "sumphoros" c'est-à-dire "qui porte". Le personnage canonisé sous ce nom était un jeune chrétien qui vécut à Autun au IIe ou au IIIe siècle. Il fut condamné à la décapitation pour avoir refusé de s'agenouiller devant la statue de Cybèle, déesse romaine de la Terre. De nos jours un pèlerinage est organisé deux fois par an, au cours duquel la statue du saint est déplacée en procession depuis la chapelle jusqu'à Vernègues, et retour.






(Clichés J.-P. Banet)



  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil