Chapelle de la Madone

à Utelle




        La tradition dit qu'en l'an 850, des marins espagnols en perdition lors d'une tempête terrible au large de Nice, firent leur prière en se croyant condamnés à périr. Ils firent le voeu de bâtir un oratoire, si jamais ils en réchappaient. C'est alors que la Reine du Ciel leur apparut, leur montrant une montagne très lumineuse qui éclairait le ciel. La tempête s'apaisa aussitôt, et le navire put accoster sans encombres. Les rescapés gravirent alors la montagne indiquée. On construisit un "pilon" commémoratif, qui devint ensuite une chapelle, pour remercier la Vierge Marie de son intervention.



 

   © Laurence DORÉ
  


        Dès l'époque de sa construction, le sanctuaire fut un lieu de pèlerinage, et il devint également un lieu de guérisons miraculeuses. En 1510, la fille du syndic d'Utelle, sourde et muette, fut guérie de sa double infirmité. Plus tard, le comte de Tende, Georges Lascaris, fut guéri d'une grave maladie après avoir fait le voeu de se rendre à Utelle. D'autres personnes auraient été également miraculées.

        Le sanctuaire fut dévasté sous la Révolution. Il fut restauré en 1806, avec l'aide de nombreux habitants de la région. En 1871, on construisit et inaugura un cloître autour de la chapelle. Une statue de Notre-Dame en bois polychrome fut couronnée au nom de Pie XI. Cette magnifique statue est décorée de minuscules étoiles, qui ne sont autres que des fossiles d'animaux marins : les crinoïdes, organismes qui produisent ces petites étoiles de calcaire que l'on trouve partout en observant le sol de la colline.




(Source doc.: www.vesubian.com)


  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil