Eglise Saint-Martin

à Volonne




   




        Un peu au nord de Volonne, jouxtant un petit cimetière, ce vénérable monument fait face à la vallée de la Durance et au soleil couchant.

        Datant de la seconde moitié du XIème siècle, l'église Saint-Martin de Volonne est un peu la soeur jumelle de la chapelle Saint Donat de Montfort. Elle est bâtie selon un plan de type basilical (rectangulaire) composé d'une nef et de deux collatéraux se terminant respectivement par une abside et deux absidioles. La technique de construction est assez grossière, en particulier pour les colonnes supportant des arcs mieux soignés. Cette rare disposition avec colonnes se retrouve à Saint-Donat. Sur la façade au dessin original, la fenêtre géminée comporte une colonne de séparation en albâtre. Comme à l'origine, la couverture aujourd'hui restaurée de la nef est faite d'une charpente et de tuiles.









        A l'origine, Saint-Martin était un prieuré ; elle devint église paroissiale au XVème siècle, et le resta jusqu'au début du XVIIème. Pendant les guerres de religion elle fut ravagée par un incendie, mais restaurée en 1604. Le percement de la fenêtre géminée du pignon, l'élévation du clocher et l'ouverture de la porte latérale actuelle datent de là. En 1619 cependant, Saint Martin fut abandonnée au profit de l'église Notre-Dame. Un nouvel incendie détruisit la toiture en 1830, et elle resta alors à l'abandon.

        A l'initiative de l'association "Alpes de Lumière", sa remise en état commença en 1966, par un déblaiement et une consolidation. Depuis 1971, elle est classée monument historique, et elle fait aujourd'hui l'objet d'un entretien soigneux afin que sa sauvegarde soit assurée.







 


 


(Clichés : B. Gigault. Sources doc.: panneau d'information affiché sur place ; R. Bailly : "Chapelles de Provence. Origines, architecture, croyances". Ed. Horvath, Le Coteau 1988).



  Retour à la liste

Retour à la carte régionale

Retour à l'accueil